Et voilà, c’est fait! En venant à bout des Loups lorrains et des Dragons ce weekend, les Sentinelles terminent leur saison invaincus, avec 8 succès en autant de rencontres disputées. Si l’on s’attache à éplucher les archives, les Sens sont donc invaincus depuis le 23/10/2011, date d’une défaite contre les Knights, ce qui donne un record de 17-0-1 sur les deux dernières saisons régulières.

Sentinelles Strasbourg 8-2 Loups Lorrains Nancy (2-1, 1-0, 5-1)
En déplacement à Besançon pour l’épilogue des phases de poules, les Sentinelles se déplaçaient sans pression, ayant déjà assurés leur qualification en séries lors de la journée précédente. Il ne leur fallait récolter qu’un seul point pour s’assurer la première place de la poule Est et bénéficier ainsi d’un meilleur tirage pour les phases finales. Ce fut chose faite dès leur premier match face au rival lorrain dans une rencontre à sens unique. Si les Loups ont ouvert le score en premier, contre le cours du jeu, la suite fut un long calvaire pour Nancy avec 7 buts encaissés consécutivement. Un deuxième but stoppa l’hémorragie lorraine mais un dernier but contre son camp d’un Loup leur fit boire le calice jusqu’à la lie pour clore la marque finale à 8-2. Un match engagé avec pluie de pénalités décernées.
Buts Sens: Hanssens (2), Cottereau (2), Frérot (1), Albert (1), Ducret (1)

Sentinelles Strasbourg 5-3 Dragons Bisontins (0-1, 1-0, 4-2)
Avec cette victoire en poche, les Sentinelles pouvaient aborder tranquillement ce dernier match, sans enjeu pour eux. Pourtant, ce match fut loin d’être une partie de plaisir et donna lieu à une rencontre âprement disputée (et beaucoup de travail aux arbitres). Un match très verrouillé dès l’entame, les deux équipes se neutralisant parfaitement. Secoué après un contact dans sa zone avec un joueur bisontin, le gardien strasbourgeois Romain Cevost céda sa place à Diane Hoehlinger pour le restant du match. Rentrée à froid, elle s’incline immédiatement sur son 1er tir et Besançon vire en tête à la pause. Mais Strasbourg a du répondant et dans un deuxième tiers toujours très disputé, ils parvient à égaliser et remettre les compteurs à zero. Le troisième tiers est totalement débridé, les deux équipes ne voulant absolument rien lâcher, Besançon voulant terminer sur une victoire devant son public et Strasbourg conserver sa suprématie dans la poule. Se rendant coups pour coups, ou plutôt buts sur buts, les deux équipes livrent un match musclé et engagé, une nouvelle fois. Les Sens prennent l’avantage 3-2 mais les Dragons reviennent une nouvelle fois à 3-3 peu de temps après. Mais sur l’engagement suivant le but, Benjamin Kiehl récupère la balle et assassine les Dragons en inscrivant le but gagnant. Un dernier but alsacien et Strasbourg remporte la mise 5-3 et finit donc sur une note parfaite cette saison régulière 2012-2013. Place aux playoffs désormais!
Buts Sens: Kiehl (2), Clauss (1), Lindenau (1), Hanssens (1)

Cette dernière journée aura été un très bon test pour les Sentinelles, malgré le manque d’enjeu. Face à deux adversaires déterminés, les Sens ont retrouvé leur solidité défensive qui avait fait cruellement défaut lors de la journée précédente à Nancy. La rotation à 5 défenseurs a permis d’économiser les organismes et de maintenir un pressing constant. La circulation de la balle et la possession quasi permanente a facilité la tâche des deux lignes d’avants. Parmi les performances remarquées, signalons celle du président Hanssens avec 3 buts, de JC Cottereau avec 2 buts en 2 minutes face à Nancy, de Benjamin Kiehl avec lui aussi 2 buts de renard contre Besançon mais aussi de Claude Jegouzo qui évoluait à l’aile droite, lui qui est habituellement défenseur, et qui a abattu un gros travail à la récupération.

 

Laisser un commentaire