Les Sentinelles sont de retour en terre alsacienne après leur weekend lyonnais, synonyme d’ouverture du championnat. Au final, un bilan mitigé avec une victoire 4-3 sur Grenoble samedi et une lourde défaite 9-3 ce matin face à Wasquehal.

Le match face aux Tigres fût intense et engagé. Les deux équipes se sont longtemps marqués de près avant de voir les Sentinelles prendre un avantage définitif en brisant l’égalité à deux partout qui régnait jusqu’alors. Un dernier but dans un filet désert de la recrue suisse Rafael Studer mettait fin aux espoirs isérois et permettaient aux alsaciens d’engranger leur première victoire de la saison et d’enregistrer 2 points.

Le lendemain matin fut une tout autre histoire face à l’un des favoris du championnat, le Phoenix de Wasquehal. Les Sens ont tenu un tiers temps avant de connaître un méchant trou noir défensif et de se faire rapidement distancer, encaissant 6 buts de rang sans réagir. Trop d’erreurs défensives ( 2 buts concédés alors que l’équipe se trouvait en supériorité numérique!), un manque de fraîcheur et d’impact physique évident….A l’évidence, les Strasbourgeois ne s’étaient pas levés du bon pied. Une défaite lourde, 9-3,  malgré les nombreux arrêts de Patrick Droz dans les buts, remplaçant au pied levé d’un Romain Cevost blessé au dos. Les Nordistes, mieux préparés et plus affûtés que les alsaciens, s’imposent fort logiquement et se posent clairement parmi les favoris pour le titre.

La satisfaction du weekend c’est l’excellente intégration des nouvelles recrues, en particulier notre nouvelle ‘gang québécoise’, déjà décisive avec plusieurs buts marqués et plusieurs mentions d’assistance de la part de Daniel Fournier, Julien Bédard-Deronziers et Cédric Labarre.

Les Sens rentrent de la cité des Gones avec 4 points dans la besace et pointent au 6è rang au classement général mais il y a clairement du travail au menu des prochaines semaines pour être beaucoup plus affûté à Amiens les 15 & 16 novembre prochain.

Laisser un commentaire