Le jeu

Le floorball, ou encore unihockey, est un sport de crosse en expansion. C’est un sport fascinant qui s’adresse à tous les âges..

Depuis sa création le floorball n’a cessé de se répandre à travers le monde, avec un développement toujours plus technique. Alliant vitesse, technique de crosse, sensations fortes, contrôle de balle (mais excluant les charges et autres mises en échec traditionnelles de son cousin le hockey sur glace), c’est un sport universel qui s’adresse à tout le monde, du plus jeune au plus âgé. C’est aussi un des seuls sports d’équipe au monde qui peut aussi bien se pratiquer de manière mixte. Pour résumer, on a les sensations et l’esprit du hockey mais sans les inconvénients du hockey (équipement onéreux, obligation de  glace, etc.).

Pour mieux comprendre, une vidéo issue d’un entraînement des Sens, réalisée par la chaîne Alsace 20.

A très haut niveau, le floorball atteint des sommets d’intensité et de technique:

 

Les règles

Les règles de jeu sont simples à  saisir. Une équipe est composée de 5 joueurs de champ et d’un gardien jouant sans crosse qui se tient la plupart du temps sur les genoux. Le but a une dimension de 115 x 160 cm. Deux équipes jouent l’une contre l’autre. Normalement, lors d’un match de championnat officiel chaque équipe possède entre 15 et 20 joueurs, regroupés généralement en blocs de 5 joueurs. Les changements de joueurs peuvent être effectués en tout temps et d’une manière illimitée, comme au hockey. La dimension officielle d’un terrain de jeu est de 20 x 40 m. Celui-ci est délimité par un rink, une sorte de balustrade, ayant une hauteur de 50 cm. Un match se déroule sur 60 minutes, séquencées en trois tiers temps de 20 minutes chacun, et est dirigé par deux arbitres qui peuvent donner à  un joueur coupable d’une faute diverses pénalités (coup franc, 2′, 5′ 10′ ou pénalité de match). Le jeu se déroule avec une balle creuse et ajourée, et non un palet.

    

Il existe dans certains pays, comme les Pays-Bas, la Suisse ou l’Allemagne, également le “floorball sur petite surface” (24 x 14 m, 3 joueurs plus 1 gardien par équipe). Cette façon de jouer est idéale pour commencer à  développer ce sport. Une salle de sport aux dimensions précitées est en effet plus facile à  trouver qu’une grande

salle de sport avec un terrain de handball.

Pour jouer au floorball, il suffit d’une simple paire de baskets pour le sport en salle et d’une crosse. Les crosses de floorball diffèrent de celles du hockey car elles sont plus petites et composées différemment. On y trouve un manche en carbone sur lequel on vient enchâsser une palette en plastique résistant et ajouré.

L’histoire du floorball

Beaucoup de gens croient être à  l’origine du floorball. La véritable origine de ce sport commence au début des années 50 aux USA. Des jeunes gens jouaient en salle avec des cannes en plastique et un puck léger. Ce sport se nommait « floorhockey » et le premier tournoi a été organisé en 1976 au Michigan.

Lorsque ce sport est arrivé en Europe, on a rangé le puck léger pour l’échanger par une balle légère. Le nouveau sport « floorball » a été joué pour la première fois en Suède dans les années 70, on le pratiquait dans presque toutes les écoles et même beaucoup de jeunes suédois le jouaient lors de leur temps libre. A cette époque, il se jouait souvent avec un petit but sans gardien.

Le floorball a été très rapidement apprécié par tous et à  la fin des années 70 il s’est petit à  petit exporté dans toute l’Europe. Au début des années 80, différentes fédérations se sont fondées. C’est à  ce moment là  que des structures ont été mises en place afin de diriger l’expansion du floorball. En 2011. la fédération internationale de floorball (IFF), fondée en 1985, et membre du Comité International Olympique, comptait 279’621 joueurs enregistrés. 4158 clubs et 52 fédération nationales. En ce qui concerne le jeu proprement dit, la Suède et la Finlande sont les deux grosses nations majeures de ce sport, suivies par la Suisse, la République Tchèque, l’Allemagne, la Slovaquie, la Norvège, la Lettonie, le Danemark .

Les membres de la Fédération Internationale de floorball
Suède (1981), Japon (1983), Suisse, Finlande (1985), Danemark (1989), Norvège (1991), Russie, République Tchèque, Allemagne (1992), Etats-Unis, Estonie, Lettonie (1993), Pologne, Belgique, Singapour, Grande-Bretagne (1995), Autriche, Australie (1996), Hongrie (1997), Brésil, Espagne, Pays-Bas, Slovaquie (1998), Italie, Slovénie (2000), Nouvelle-Zélande, Malaysie, Indes (2001), Géorgie, France (2002), Pakistan (2003), Ukraine, Corée du Sud (2004), Liechtenstein, Islande, Mongolie (2005), Moldavie, Irlande, Israel, Serbie, Argentine, Thailande, Portugal (2007), Turquie, Roumanie, Sierre Leone (2008), Biélorussie, Iran, Indonésie (2009), Lithuanie (2010), Philipinnes (2011)

      

L’histoire du floorball en France

1989
L’IFK Paris est crée (nom d’origine: IFK Suède Paris). Les premiers entraînements sont organisés dans les sous-sols de l’ambassade suédoise.

1999
IFK Paris participe à  l’Atom Cup en Belgique.

2000
Seconde participation de l’IFK Paris à l’Atom Cup en Belgique.

2001
Le CLAP Nantes et le CUP Marseille sont créés

Novembre 2001
Premier match amical entre deux clubs français (Paris et Nantes)

10 août 2002
L’ Association Nationale Française de floorball et d’unihockey (ANFFU) est crée au Bar Sélect à Paris. Manuel Alexandre devient premier président. Les membres fondateurs sont: Christophe Bruyas (vice-président), Yann De-Gouville (trésorier) et Patrick Droz (secrétaire général).

Novembre 2002
Premier camp d’entraînement de l’équipe nationale française de floorball à Ferney-Voltaire. Nicolas Pradel (CLAP Nantes) devient le premier buteur officieux avec son but lors du match amical contre le UHC Genève.

31 janvier 2003
L’IFF accepte l’Association Nationale Française de floorball de d’unihockey comme membre provisoire.

Février 2003
Premier match international officiel de l’équipe nationale française de floorball. Stéphane Geslin est le premier capitaine, Mario Antonelli le premier sélectionneur, Matteo Renoux devient le premier buteur officiel de l’équipe de France avec son but face à la Hongrie et Jérôme Joaille est seulement un des trois joueurs en équipe nationale formés en France.

Juillet 2003
Le premier tournoi international de floorball sur territoire français a lieu à La Baule près de Nantes: Le”Tournoi du Pouliguen”

Septembre 2003
Première victoire de l’équipe nationale française de floorball face aux Pays-Bas (6:2 et 4:3)

Mars 2004
Le premier tournoi international à Paris, le Paris floorball Open, est organisé.

Mai 2004
Première participation de léquipe nationale française au Championnat du Monde du Groupe C. La France bat l‘Espagne devant son propre public, la Belgique, la Malaysie, mais doit s’incliner face au Canada et termine 5ème.

Eté 2004
L’assemblée générale de l’ANFFU décide de changer de nom en Association Française de floorball (AFF).

Octobre 2004
Lors d’une assemblée extra-ordinaire à  Paris. l’AFF décide de s’affilier à la fédération multi-sportive UFOLEP pour permettre un meilleur développement du floorball en France.

Janvier 2005
Le premier championnat national officiel français est joué à Nantes avec quatres équipes: Club floorball Phocéen Marseille, IFK Paris, CUB Besançon/Orléans et CLAP Nantes.

Février 2005
CUP Marseille remporte la finale du premier championnat national français en s’imposant 13:6 face à l’IFK de Paris.

Février 2006
Une assemblée extra-ordinaire de l’AFF est organisé à Besançon. L’Association Française décide de continuer son développement sans être affiliée à l’UFOLEP. Un nouveau Comité est élu: Jérôme Joaille (Paris) devient président, Gilles Bizot (finances) et Nicolas Mayot (secrétaire général) font partie du Comité.

Mai 2006
Deuxième participation de l’équipe de France au championnat du monde du groupe C. Défaites face à la Slovaquie, à l’Espagne, au Canada et à la Pologne. Victoire 6:0 contre la Corée du Sud. Premier blanchissage de l’histoire de l’équipe de France.

Mai 2006
Speedhoc Rascasses (anciennement CUP Marseille) défend son titre avec succès en battant l’IFK Paris 4:3 après prolongation devant son public à Marseille.

Décembre 2006
La troisième édition du championnat entame la saison avec 9 équipes: Speedhoc Rascasses, IFK Paris, Ericsson Vikings, CLAP Nantes, Gladiateurs Orléans, CUB Besançon et nouveau le Paris Université Club (PUC), les Nordiques de Lille et les Pirates du Rhône Lyon.

Mars 2007
Le Paris Université Club devient le troisième champion de France après une victoire 3:2 face aux Speedhoc Rascasses au Centre Biancotto à  Paris

Avril 2008
Le Paris Université Club défend son titre à  Paris après une victoire 2:1 après prolongation face à l’IFK de Paris.

Mai 2008
Troisième participation de l’équipe de France au Championnat du Monde du groupe C en Slovaquie. Deux victoires (face au Liechtenstein et face à la Serbie), deux défaites (Australie, Canada).

Mai 2009
L’IFK Paris décroche son premier titre de Champion de France en battant les Rascasses de Marseille à Orléans 9:4.

Février 2010
La sélection nationale participe à Babimost (Pologne) au tournoi de qualification pour le Championnat du Monde 2010 en Finlande. Les Bleus décrochent des victoires contre la Hongrie et face à la Serbie et font match-nul contre l’Autriche, ex-membre du groupe A. L’équipe se qualifie donc pour la finale mais échoue de justesse 2:4 face à la Pologne. C’est le meilleur tournoi de l’histoire de la sélection française de floorball. Le gardien français Alexandre Lang est élu meilleur gardien du tournoi.

Mai 2010
Par une victoire nette face au Paris UC, l’IFK de Paris défend de manière souveraine son titre de champion de France.

Juin 2010
L’Association Française de Floorball change de nom et s’appelle désormais “FFF – Fédération Française de Floorball”. Le but primaire reste l’agrément du Ministère des Sports. Jérôme Joaille est réélu au poste du président.

Septembre 2010
L’espagnol Roberto Mezquita devient le nouveau sélectionneur de l’équipe de France. L’assemblée générale de la FFF avait décidé que le nouveau sélectionneur devait favoriser l’intégration de joueurs formés en France. La base est désormais suffisamment grande avec 20 clubs et plus de 500 joueurs enregistrés.

Mai 2011
L’IFK Paris devient le premier club en France à remporter le titre de champion de France pour la 3ème fois en battant son rival parisien le PUC 8:3.

Juin 2011
L’assemblée générale de la FFFl réélie Jérôme Joaille en qualité de président et Gilles Bizot en qualité de secrétaire général. Marc De-Navacelle (ancien joueur de l’équipe nationale) est élu trésorier. Le prochain championnat 2011/12 comptera 23 clubs: IFK Paris, Paris Université Club, Pirates du Rhône Lyon, Ericsson Vikings Massy, Floorball Club de Caen, Rennes Floorball Club, Gladiateurs d’Orléans, Dragons Bisontins Besançon, Chats Biterrois Béziers, Loups Lorrains de Nancy, SUC Strasbourg Sentinelles, Grizzlys du Hainaut Valenciennes, Nordiques de Lille, Phoenix de Wasquehal, Anjou Floorball Angers, Canonniers de Nantes, Hoplites d’Ambiani Amiens, Marseille Floorball, Les Ducs de Chambéry, Tigres de Grenoble, Les Dahuts du Lac Sévrier, Saint-Etienne Knights. D’autres projets de création de clubs existent à Bordeaux, Aurillac, Lapeyrousse-Fossat et à Montpellier.